Agenda

Publié dans Aix en continu - Explorer cette rubrique
< Mai >
DimLunMarMerJeuVenSam
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31     
Exposition

Trésors d’étoffes provençales - Circulation, fabrication et passion d’indiennes dans les collections du musée du Vieil Aix

Trésors d'étoffes provençales - Circulation, fabrication et passion d'indiennes dans les collections du musée du Vieil Aix

11 mai

De par son ouverture sur la Méditerranée le port de Marseille accueille très tôt des œuvres provenant d’Orient. Les indiennes, cotonnades peintes, teintes ou imprimées portant des motifs décoratifs floraux et animaliers, parviennent ainsi sur le sol européen dès le XVIe siècle. Elles connaissent un succès croissant tout au long du XVIIe siècle, en raison de leur beauté et solidité, d’abord dans le décor intérieur puis dans l’habillement.
L’engouement est tel que l’importation et commerce d’indiennes sont frappés d’interdiction royale dès 1686, et ce jusqu’en 1759. C’est dans ce contexte de pénurie que la fabrication d’indiennes provençales apparaît, celles-ci devenant peu à peu un trait caractéristique du costume traditionnel local. Nombreuses sont les cités à se lancer dans la production de cette étoffe, comme Aix-en-Provence à partir du tournant des années 1760. En 1784 la ville compte une dizaine de fabriques, représentant jusqu’à mille employés/ées, la plus importante étant celle des Infirmeries qui prend place au bord de l’Arc, sur le site de l’ancienne bastide du roi René.

Une des œuvres majeures, figurant un Arbre de vie, a ainsi fait l’objet d’une restauration spécialement pour l’événement. Le parcours permettra aux visiteurs de comprendre les conditions d’apparition d’un textile devenu iconique en Provence, ses techniques et évolutions, et d’en percevoir aussi tout l’héritage aujourd’hui. Ayant été réalisées lors d’une résidence chez les Olivades, des œuvres de l’artiste Victoire Barbot apporteront un regard contemporain sur ces collections patrimoniales. Cette plasticienne, diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, s’est immergée dans l’histoire de cette fabrication pour se l’approprier et en déconstruire les techniques, en proposant ainsi une relecture actuelle et personnelle.

Vernissage le 17 septembre à 12h dans le cadre des Journées européennes du patrimoine et de la saison automne de la biennale Une 5ème saison, en présence de Victoire Barbot.

Visite commentée de l’exposition les jeudis 22 et 29 à 15h (sur réservation)

Aix-en-Provence

Musée du Vieil Aix - Hôtel Estienne de Saint-Jean

04 42 91 89 78

ripollc@mairie-aixenprovence.fr

Précédent