Sophie Joissains, maire d’Aix-en-Provence, lance le débat de politique générale

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Élue le 24 septembre dernier maire de la ville, Sophie Joissains avait entendu la demande de l’opposition de lancer un débat de politique générale lors du conseil municipal suivant. En préambule du conseil municipal du 18 octobre dernier, marqué par le retour de l’assemblée délibérante dans la salle des États de Provence de la mairie, le maire a donc posé les bases du débat de politique générale.

« Nous sommes élus depuis juin 2020 sur un programme qui prône une ville durable, ce programme sera notre fil conducteur pour le mandat.

Aix-en-Provence, ville durable, c’est une ville rayonnante, praticable et respirable, alliant le développement économique à celui urbanistique, social et environnemental, riche de son identité et prête à affronter les multiples défis technologiques ou climatiques de ce siècle.

Une ville, en bref, unie et riche de ses différences.

Ce débat de politique générale va nous permettre de rappeler à l’ensemble des Aixois nos priorités.

Dans un contexte financier incertain nous veillerons, comme nous le faisons depuis plus de 20 ans, à ne pas alourdir la pression fiscale. Cela passe par une stabilité des taux d’imposition, un contrôle de la dette par habitant et des investissements à hauteur de 40 à 50 millions d’euros par an. La pertinence de ces investissements a permis à notre ville de rayonner au national et à l’international, depuis 20 ans. Nous espérons bien sûr qu’il n’y aura pas de baisses d’allocations de compensation métropolitaines car cela aurait des conséquences terribles sur la stabilité de notre budget communal et ses projections d’avenir.

Cette bonne gestion nous a permis, en pleine période de pandémie, d’affronter le confinement et la crise économique, sociale en aidant par de nombreuses exonérations le monde économique et les Aixois (exonération de stationnement de surface, distribution de masques, mise en place du premier centre de vaccination du département ouvert 7 J/7). Nous sommes venus en aide aux plus démunis et aux étudiants. Aujourd’hui encore nous restons très vigilants et nos dispositifs restent, pour la plupart encore en place ».

Consulter l’intégralité du discours de politique générale